Un « Coup de Main » dans l’émission Circuits Courts sur Europe 1!

Jeudi 19 octobre à 13h 55, Diane de Jouvencel notre déléguée générale, était sur Europe 1 dans l’émission Circuits Courts, pour mieux vivre dans un monde qui change. Emission qui donne la parole aux acteurs de terrain pour mettre en lumière les initiatives positives de notre époque.

C’est pour la séquence « Coup de main » en fin d’émission que Diane a pris la parole pour parler d’Antenna France, association humanitaire qui lutte contre la malnutrition chronique et l’extrême pauvreté, de nos actions et projets.

Si vous voulez l’écouter c’est par ici à la fin de l’émission !

Voici un résumé de ce qu’il s’est dit dans l’émission :

Quel est le point commun entre un grand hôtel parisien, une chaine de restaurant éthique, un sportif, un végétarien, un enfant malnutri ? Et bien tous consomment de la spiruline !

Et c’est avec cette petite spiruline, qu’Antenna France, une association audacieuse, très engagée, a su innover dans le combat contre la malnutrition.

Il y a 15 ans, Antenna France a fait le choix de la production locale de spiruline avec un modèle d’entrepreneuriat social comme solution à la malnutrition.

Pourquoi la spiruline ?

C’est une micro algue aux atouts nutritifs exceptionnels, riche en protéines, fer, vitamines, minéraux…

Il lui faut de la chaleur, du soleil et très peu d’eau pour se développer et donc elle s’adapte parfaitement aux conditions climatiques des pays du Sud où sévit la malnutrition.

Cette malnutrition chronique qu’on appelle aussi la « faim cachée », est un fléau qui touche 2 milliards de personnes dans le monde. Elle se manifeste par des carences en micronutriments qui mettent en danger la santé et l’avenir des enfants.

Antenna France intervient selon un modèle d’entrepreneuriat social, local et durable qui se différencie de l’assistanat.  Avec une double mission :

  • Mission sociale : distribution d’1/3 de la spiruline produite aux enfants malnutris et création d’emplois locaux.
  • Mission économique : vente des 2/3 de la spiruline produite sur le marché local pour financer le fonctionnement de la ferme.

Nous sommes un genre d’incubateur. On identifie des partenaires locaux et on fait du transfert de technologies et de savoir-faire pour construire des fermes de spiruline. Puis on apporte les financements et en contrepartie, nos partenaires consacrent 1/3 de la production à la malnutrition. Antenna France les accompagne jusqu’à l’autonomie.

De quoi avons-nous besoin ?

Avec vous, Antenna France peut changer la donne locale du développement et de la nutrition en faveur des enfants malnutris.

Nous avons besoin de dons car nous voulons pérenniser nos actions ! Et répondre aux demandes de plus en plus nombreuses de créations de fermes émanant des pays du Sud !

Notre association humanitaire veut grandir avec l’énergie d’une start up d’entrepreneuriat social. Afin de donner à la spiruline un statut de référence auprès des parties prenantes engagées dans la lutte contre la malnutrition.

Pour vous donner des exemples concrets 

Par exemple au Togo, nous avons lancé un programme il y a 6 ans. Aujourd’hui cette ferme produit un peu plus d’1 tonne de spiruline par an. Elle est autonome techniquement et financièrement. Et un peu plus de 3.000 enfants bénéficient chaque année d’une cure de spiruline dans un centre de nutrition que nous avons créé. En plus cette ferme devient est un centre de formation et d’échanges pour former d’autres producteurs de spiruline africains. Parce qu’Antenna France privilégie la coordination et le transfert de compétences sud-sud.

Au Mali et au Niger, les efforts actuels se concentrent sur la commercialisation de la spiruline qui est fondamental pour l’autonomie et la pérennité des fermes.

A Madagascar, Antenna France et d’autres associations produisent de la spiruline. Nous mettons l’accent aujourd’hui sur l’éducation des mamans dans des maisons de la nutrition où l’on fait découvrir les bienfaits de la spiruline.

Fédérons toutes ces initiatives pour avoir ensemble un impact national. Notre objectif est que la spiruline soit inscrite  dans les protocoles de lutte contre la malnutrition des gouvernements locaux.

Merci encore à Anne Le Gall et Maxime Switek pour leur « Coup de Main » dans leur émission !