Je m'engage / Je donne

Notre solution

Production locale de spiruline au Togo La solution d’Antenna France est la production locale de spiruline

Antenna France conçoit et construit des fermes de production de spiruline dans les pays du Sud et forme les personnels locaux. Les fermes, qui leur ont été confiées, sont exploitées par nos partenaires locaux (une famille, un centre de formation, une ONG locale etc.)

En contrepartie de ce transfert, nous demandons à nos partenaires de distribuer 30% de la production de spiruline à des populations dans le besoin (enfants malnutris, femmes enceintes…)

Antenna France a choisi la spiruline comme solution contre la malnutrition chronique parce que :

  • C’est une micro algue aux qualités nutritionnelles exceptionnelles
  • C’est un excellent complément alimentaire et un moyen très efficace pour lutter contre la malnutrition
  • Il peut être produit localement, ce qui le rend accessible à tous et plus intéressant qu’un produit importé
  • La production de spiruline locale crée des emplois dans les fermes de production et les réseaux de distribution.

Accompagnée de sensibilisation et distribution dans des centres ou maisons de la nutrition

 

Les projets de spiruline ne sont-ils pas coûteux et complexes ? N’y a-t-il pas de meilleurs moyens d’utiliser les mêmes ressources pour des résultats plus spectaculaires pays en développement ?

Les projets de spiruline sont des projets de développement. Ils s’inscrivent donc dans le long terme. A ne pas comparer à des projets d’urgence répondant à des situations de crise.
Sur le long terme, les projets de spiruline sont d’une efficacité difficilement égalable :

  • Ils proposent une solution à la malnutrition sur le long terme. Ainsi une ferme de 500 m² produisant 900 kg de spiruline par an dont 1/3 à des fins de lutte contre la malnutrition va permettre à 3.000 enfants chaque année de retrouver une situation nutritionnelle normale (cure de 100 g en moyenne). Sur 15 ans, cela veut dire que 45.000 enfants en auront bénéficié.
  • Ils permettent aux populations concernées de résoudre par elles-mêmes leurs difficultés.
  • Ils créent des activités autonomes génératrices de revenus et créatrices d’emplois durables

Pour plus d’informations, voir Algues en tant qu’approche pour lutter contre la malnutrition dans les pays en développement , par Christophe Hug et Denis von der Weid (Antenna Technologies), Journal of Technology Assessment and System Analysis 2012 (1); 16-22.