Je m'engage / Je donne

La malnutrition en chiffres

Rapport sur la nutrition mondiale, Nations uniesLa malnutrition est définie comme un état pathologique dû à la consommation prolongée d’une nourriture ne fournissant pas l’ensemble des éléments nécessaires à la santé. Dans les pays en développement (PED), la malnutrition entraîne chez le jeune enfant de nombreuses conséquences néfastes et irrévocables : augmentation du risque de mortalité, diminution des défenses immunitaires, retard du développement moteur, diminution des capacités cognitives et d’apprentissage à l’école.

Chiffres clés de la malnutrition en général

D’après le rapport de la CCFD,  » La faim justifie les moyens !  » du 16 octobre 2017, on estime à 2 milliards les personnes souffrant de la  » faim cachée « , liée à la malnutrition (carences en micronutriments et vitamines).

815 millions de personnes souffrent de la faim. Ce chiffre est en augmentation puisqu’il était de 777 millions en 2015 (source FAO*).

L’élimination de ce fléau fait partie des Objectifs de Développement Durable que l’ONU s’est engagé à mettre en œuvre d’ici à 2030. Objectif n°2 : « Faim Zéro – Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable »

Selon le rapport sur la nutrition mondiale de 2017, tous les pays sont étudiés (140) sont confrontés à au moins une des principaux troubles de la malnutrition et 88% sont touchés par deux ou trois de ces troubles.

Finalement, une personne sur trois souffre de la malnutrition dans le monde !

Chiffres clés concernant les enfants

malnutrition enfant RDC

La malnutrition est la cause de près de la moitié (45%) des décès d’enfants de moins de 5 ans soit 3,1 millions d’enfants chaque année.

Un enfant sur quatre dans le monde souffre d’un retard de croissance. Dans les pays en développement, cette proportion peut aller jusqu’à un sur trois.