Mission dans le berceau de l’Humanité : en Ethiopie

Lucy, notre ancêtre à tous,  a peut être consommé de la spiruline ! Qui sait… Mais bon c’était il y a 3.2 millions d’années !

Diane de Jouvencel et Arnault de Torquat, notre nouveau bénévole,  reviennent d’une mission exploratoire en Ethiopie. Cette mission s’est faite suite à la demande du Ministère Ethiopien de l’Agriculture. L’objectif étant de recueillir nos avis et expériences en matière de culture de la spiruline.

Après de nombreux échanges, Antenna France a décidé de conduire cette visite exploratoire avec les objectifs suivants :

  • évaluer la crédibilité du projet en rencontrant les officiels du Ministère de l’Agriculture, de l’Université d’Addis Abeba, de la FAO et de l’Ambassade de France.
  • visiter les sites potentiels de production (région des lacs au sud d’Addis Abeba, la photo représente le lac Bishoftu)) et évaluer le potentiel opérationnel des fermes.
  • comprendre l’environnement politique et le modèle opératoire des ONGs dans le pays et réfléchir aux possibilités d’implication d’Antenna.

Concernant la situation de l’Ethiopie, 8 millions de personnes sont en état d’aide alimentaire chaque année sur une population de 95 millions d’habitants. En 2016 du fait de la sécheresse induite par El Niño, il faut ajouter 12 millions de personnes. Situation très préoccupante mais une vraie volonté des autorités à vouloir lutter contre la malnutrition structurelle et conjoncturelle en développant la culture de la spiruline. L’indice de Développement Humain place l’Ethiopie au 173e rang sur 187 pays.  Pourtant l’Ethiopie est maintenant présentée comme le pays à plus grande croissance sur le continent africain (8 %).

Tous les points de l’objectif ont été remplis et des contacts de qualité ont pu être établis sur place. Il ressort clairement que la culture de la spiruline est bien une priorité gouvernementale. Les efforts se porteront sur la région de l’Oromia avec, outre l’objectif de combattre la malnutrition chronique, celui de développer l’emploi dans la région des lacs.  Le Ministre d’Etat avec lequel Diane et Arnault ont échangé souhaite développer la culture de la spiruline avec l’eau alcaline des lacs. Antenna France va donc procéder à l’analyse des eaux d’un certain nombre de lacs identifiés.

Cette visite a validé le sérieux du projet de la spiruline soutenu par le gouvernement. Le Ministère,  comme la FAO, voudrait un programme capable d’impact sur la population. Le gouvernement n’a pour l’instant pas de budget mais pourra agir comme facilitateur auprès de sociétés sponsor et d’organismes susceptibles de nous aider dans notre mission. Il n’y a plus qu’à passer à l’action, nous vous informerons du développement de ce projet.