Madagascar : la spiruline incluse dans la politique nationale de nutrition

A Madagascar, les choses semblent bouger en matière de lutte contre la malnutrition sous l’action du nouveau et jeune président malgache, Andry Rajoelina

Nous avions déjà évoqué cette volonté de changement dans une précédente newsletter (voir l’article ici).  

Lors du 33ème sommet de l’Union Africaine (UA) qui s’est  tenu du 9 au 10 février 2020 à Addis Abeba, Andry Rajoelina a confirmé à nouveau son plan agressif de lutte contre la malnutrition. Multipliant les contacts avec les chefs d’état étrangers, il se positionne de plus en plus comme un “champion de la lutte contre la malnutrition”, son épouse Mialy étant également très impliquée sur le sujet. 

Son plan tient en plusieurs volets dont voici les principaux : 

  • encourager le développement agricole de l’ile  pour augmenter son auto-suffisance alimentaire 
  • améliorer l’accès à l’eau potable et favoriser l’irrigation 
  • recourir à des compléments alimentaires à base de moringa et spiruline notamment pour les enfants scolarisés 

Nous constatons donc avec plaisir que la spiruline et le moringa, sources de protéines, de fer et de micro-nutriments font partie intégrale du projet gouvernemental de lutte contre la malnutrition. 

Antenna France, présente à Madagascar depuis 2005, est à l’origine de l’utilisation de la spiruline comme moyen de lutte contre la malnutrition  et elle a favorisé l’émergence d’une quinzaine de fermes de spiruline, de tailles variables. 

Evidemment, nous suivrons avec attention les prochaines étapes de mise en oeuvre du plan gouvernemental, en souhaitant qu’il se concrétise rapidement par des mesures concrètes. 

Tout récemment, Antenna France a d’ailleurs répondu à un appel à projet de la fondation BEL en proposant un programme de supplémentation de jus de fruits frais et spiruline en cantines scolaires à Madagascar, assorti avec de l’éducation nutritionnelle pour les mamans et une réfection de la cantine et du réfectoire. Plus de détails à suivre bientôt.

Cantine scolaire d'une école publique d'Antsirabe

Egalement, le mois prochain, nous vous présenterons l’action de notre association amie et partenaire Esperanza Joie des Enfants à Madagascar qui fait depuis des années de la supplémentation en spiruline dans les cantines scolaires avec d’excellents résultats pour des milliers d’enfants.

Pour connaitre plus en détail le plan du président Rajoelina présenté lors du sommet de l’UA , c’est par ici. 

Pour découvrir le détail du plan national de nutrition en cours à Madagascar (établi en 2017), rendez vous ici :