Je m'engage / Je donne

Histoire

L’histoire de la spiruline 

La  spiruline est une cyanobactérie.

Les cyanobactéries apparurent il y a environ 3,5 milliards d’années. Pour rappel, l’origine de la Terre remonte à 4,5 milliards ! Celle dont on parle ici, la spiruline est longue d’à peine 1/2 millimètre. 

Les premiers travaux écrits sur la spiruline remontent au 16ème siècle, lorsque les Espagnols sont partis à la conquête de l’Amérique du Sud, et en particulier du Mexique. 

Les Aztèques recueillaient de la spiruline dans les eaux des lacs et la mélangeaient au maïs avant de la consommer. 

S’intéresser à l’inconnu … 

C’est ce qu’a fait le Professeur Jean Léonard en 1964 lors d’une mission au Tchad où il a découvert la spiruline: Intrigué par les galettes séchées bleu-vert, appelées « dihé », que mangeait la communauté Kanembeus, il a demandé à l’algue spécialiste Pierre Compère pour étudier quelques échantillons.  Le Docteur Kufferath a terminé la recherche en décomposant la composition chimique. Il a identifié les composants nutritionnels contenus dans l’algue. Une fois la richesse en protéines et en acides aminés établie, les chercheurs ont informé la communauté scientifique de leurs découvertes.

Dans les années 1970, le docteur Ripley D. Fox et son épouse ont créé des fermes de production de spiruline en Inde, en Afrique, au Vietnam, au Pérou et en Chine et encouragé les habitants à investir dans la spiruline. Le but de leurs efforts était d’apporter au tiers monde une solution durable pour lutter contre la malnutrition. 

Au début des années 1990, Denis von der Weid, fondateur d’Antenna Technologies à Genève, a suivi les traces du couple Fox, parce qu’il partageait leur conviction que la spiruline serait la solution au problème de la malnutrition dans le monde.  Une ressource alimentaire naturelle, riche en micronutriments, qui peut être produite localement dans les pays souffrant de malnutrition.