Fin du 5ème colloque panafricain sur la spiruline

C’est fini, un très bon colloque avec de bonnes décisions, en attendant le prochain en 2016 au Tchad.

Notre partenaire, Tona AGBEKO du Togo présent tout au long du colloque nous a envoyé cette information :

« Les participants au 5ème colloque panafricain sur la spiruline réunis à Cotonou du 3 au 10 octobre 2015, ont décidé de créer deux comités de pilotage pour l’organisation des futurs colloques. Un comité d’organisation composé de 5 membres et un comité de suivi composé de 5 membres. Dans chaque comité un coordonnateur doit veiller à la mise en exécution des dispositions prises et à la bonne circulation de l’information entre les deux comités.

Les objectifs sont de garantir une bonne organisation et une  dynamique de suivi des résultats des colloques antérieurs, en vue de pérenniser l’affirmation de la spiruline comme arme de combat contre l’état de malnutrition prévalant dans l’ensemble des régions d’Afrique et de l’Océan Indien.

La spiruline apparaît, en effet, comme un aliment à développer à la fois comme arme contre la malnutrition mais aussi comme moyen de développement socio-économique à travers la création et la multiplication de fermes d’algoculture.

La réalisation régulière de colloques internationaux est un facteur fondamental pour la promotion de la spiruline ».

Merci Tona. ATF est totalement en phase avec les conclusions de ce colloque puisque depuis l’origine nous agissons à la fois sur la malnutrition et sur le développement socio-économique en créant des fermes de spiruline et des emplois. Ces objectifs étant par ailleurs en phase avec les nouveaux objectifs #1 et #2 de développement de l’ONU.

Là où il y a une volonté il y a un chemin…