Béatrice de retour de Madagascar !

Béatrice RIVIÈRE, Responsable Projets Madagascar, témoigne de sa mission :

Cette première mission a été riche en émotions, en rencontres et en échanges. De plus, j’ai eu la chance d’avoir été accompagnée et coachée par Diane De Jouvencel !

Les émotions :

Lors de notre visite de la Ferme d’Ibity et de la Maison de la Nutrition Gérard Galus, nous étions accompagnées de Patrick Galus, fils du fondateur de ces installations.

Les rencontres et les échanges :

J’ai fait la connaissance de toute l’équipe d’Antenna Technologies Antsirabé (ATA), notre partenaire local. L’autofinancement du projet fonctionne bien. Nous avons cependant au cours de nos échanges noté un point d’amélioration relatif aux ventes de spiruline encore insuffisantes sur le marché malgache. Ensemble, nous avons défini un plan d’action pour dynamiser les ventes.

Nous avons également rencontré différents acteurs œuvrant dans la lutte contre la malnutrition à Madagascar. Parmi eux, l’ONN (Organisme National de Nutrition) avec qui la discussion a porté sur le positionnement de la spiruline dans le Plan National d’Action pour la Nutrition.

Et enfin, une découverte magnifique : la Maison de la Nutrition Mahereza à Antsirabe.

                                                                                      

Elle a été inaugurée en décembre 2017, et aujourd’hui elle achève sa quatrième vague de cure. Ainsi, 110 enfants souffrant de malnutrition ont déjà bénéficié d’une cure de Spiruline.

Mais en plus de contribuer à lutter contre la malnutrition infantile, la Maison Mahereza est aussi un lieu d’échanges et de formations pour toutes les mamans qui accompagnent leurs enfants. Pendant les 6 semaines de cure, ces mères découvrent l’« Être Ensemble ». Chaque jour de cure, elles arrivent à 9h et repartent à 15h, et pendant ce temps, elles se répartissent pour participer aux différentes activités et ateliers que proposent la Maison Mahereza. Quand la cure se termine, c’est à regret que mamans et enfants quittent ce cocon.

                                   Bravo à toute l’équipe locale pour ce superbe travail !